Comme une envie de kouglof 😏😛😋… Vous connaissez tous cette brioche alsacienne qui cuit dans un moule en terre cuite bien spécifique puisque creusé au centre et qui lui donne sa jolie forme. Au petit-déjeuner avec des confitures maison, c’est juste whaou !!! 😋 C’est beau la gourmandise ! 😉 Comme vous le savez, j’adoooore l’Alsace, aussi je fais régulièrement des kouglofs que je qualifierais de « classiques » mais celui-ci est différent… j’ai remplacé les raisins par des cranberries et le kirsch par de la liqueur de géranium à la rose dont je vous parle régulièrement et que j’aime beaucoup tant son parfum est doux et délicat. Il vous met en appétit mon kouglof ? A quel moment de la journée préférez-vous le déguster ? Au petit-déjeuner ? En dessert ? Au goûter ? Racontez-moi 😊 Belle journée les gourmands 💕

Les ingrédients:

  • 125 ml de lait ½ écrémé
  • 65 gr de beurre
  • 1 œuf entier
  • 270 gr de farine à brioche T45
  • 70 gr de raisins blonds
  • 2 cuillères à soupe de liqueur de géranium rosa – René de Miscault
  • 30 gr de sucre en poudre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 6 gr de levure déshydratée
  • Quelques amandes
  • 2 cuillères à soupe de sucre glace

C’est parti avec mon Cooking Chef…

  1. Déposer les cranberries dans un bol. Les arroser de liqueur de géranium et les faire chauffer 30 secondes au four à micro-ondes. Réserver.
  2. Ajouter le lait et le beurre dans un récipient avec bec verseur et chauffer  1 minute au four à micro-onde. Le beurre doit être complètement fondu et le mélange tiède (pas chaud). 
  3. Ajouter l’œuf entier. Bien mélanger l’ensemble.
  4. Déposer la farine dans le bol du robot. Ajouter la levure d’un côté, le sucre de l’autre et le sel au milieu. Mélanger avec un fouet à main.
  5. Positionner le bol inox sur son socle et mettre en place le pétrin. Chauffer à 35° C. Pétrir environ 10 minute de vitesse mini à 1 (voire 1.5) tout en versant tout doucement le mélange lait/beurre/œufs.
  6. Au bout de quelques minutes, lorsque la pâte est bien homogène, ajouter cranberries. Quand les 10 minutes sont atteintes, augmenter la vitesse à 2, voire 3 et pétrir pendant 3 à 4 minutes supplémentaires. La pâte doit se décoller complètement du bol.
  7. Couper la chauffe. Mettre en boule tout en farinant très légèrement. La pâte être très souple.
  8. Couvrir le bol d’un torchon propre, fermer le robot avec le couvercle anti-projections. Laisser lever 1h30.
  9. Beurrer généreusement un moule à Kouglof de 20 cm de diamètre avec du (vrai) beurre froid. Placer une amande dans chaque cannelure au fond du moule.
  10. Quand la pâte est bien gonflée, la dégazer et la remettre en boule. Faire un trou au milieu et l’élargir progressivement ou faire un gros boudin d’environ 40 cm et le disposer dans le moule à Kouglof .Faire lever 30 minutes à 20° C minimum. La pâte doit dépasser légèrement du haut du moule.
  11. Préchauffer le four à 200° C. Enfourner pour 10 minutes puis baisser la température  à  170° C et poursuivre  la  cuisson  de 25/30 minutes. Si le dessus se colore trop vite, le couvrir d’un papier d’aluminium. Bien surveiller la cuisson et l’adapter selon son four.
  12. Démouler le kouglof sur une grille et laisser refroidir.
  13. Saupoudrer de sucre glace au moment de le déguster.

Je propose cette recette au défi mensuel CMUM / Compile Moi Un Menu orchestré par Nath ‘Une cuisine pour Voozenoo’ ,  & Viviane – Quoi qu’on mange ? pour honorer Octobre Rose.

Octobre, la vie en rose