Quelques jours de vacances dans les Vosges m’ont permis d’aller cueillir des myrtilles sauvages. Quelle chance, j’adore les myrtilles et je n’ai pas l’occasion d’en manger souvent. La cueillette est un petit jeu de patience
 c’est long, trĂšs long mais cela vaut la peine ! Petit rappel concernant la cueillette : on respecte bien les zones autorisĂ©es, les quantitĂ©s autorisĂ©es et surtout on ne les mange pas. J’insiste sur le fait qu’on ne les mange pas en les cueillant car si messieurs les renards sont passĂ©s par lĂ , vous pouvez contracter certaines maladies comme l’échinococcose. Pour les consommer, il faudra les laver dans 3 Ă  4 eaux diffĂ©rentes en les frottant bien dans les mains. Allez, il est temps de passer en cuisine pour prĂ©parer cette dĂ©licieuse confiture ! đŸ˜ŠđŸ˜‹đŸ’œ

Un bon pain de campagne, du beurre frais et de la confiture de myrtille… un rĂ©gal !
Les meilleures choses sont les plus simples.
Les ingrĂ©dients :
  • 1 kg de myrtilles
  • 700 gr de sucre
  • Le jus d’un citron
Allez, c’est parti avec mon Cooking Chef

  1. Laver les myrtilles, bien les brasser, les frotter entre ses mains dans 3 à 4 eaux différentes puis les déposer dans le bol inox.
  2. Ajouter le sucre et le jus de citron, bien mélanger.
  3. Laisser reposer 24 heures au réfrigérateur.
  4. Le lendemain, mettre en place le mĂ©langeur et positionner le bol inox sur son socle sans couvercle anti-projections. RĂ©gler la chauffe sur 110° C et le mĂ©lange sur 3. Programmer 50 minutes. A l’aide d’une sonde, prendre la tempĂ©rature au cƓur des fruits, stopper la cuisson dĂšs que l’on atteint 105° C.
  5. Mettre en pots.

Myrtille dans les myrtilles… Je ne rĂ©siste pas Ă  l’envie de vous montrer les pitreries de ma Myrtille, ma grosse maine coon, dans les myrtilles… đŸ˜»đŸ’–đŸ’œđŸ’•